Partager

Alphabétisation

Partager

La Wallonie collabore à des actions en faveur de l’alphabétisation

La maîtrise des compétences de base, la lecture et l'écriture notamment, est un objectif essentiel en matière d’emploi.

C’est pourquoi le département de l’Emploi et de la Formation professionnelle mène plusieurs actions en matière de politique d’alphabétisation des adultes.

La direction des Politiques transversales Région-Communauté participe ainsi au Comité de Pilotage permanent d’alphabétisation des adultes et alloue des subventions à plusieurs opérateurs.

 

Un Comité de Pilotage permanent d’alphabétisation des adultes

Un accord de coopération institutionnel relatif au développement des politiques concertées en matière d’alphabétisation des adultes a été conclu en 2005 entre la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie et la Commission communautaire française de la Région Bruxelles-Capitale.

Un Comité de Pilotage permanent d’alphabétisation des adultes a été créé, avec pour missions de transmettre et de proposer des analyses et des suggestions aux membres de la Conférence interministérielle.

La direction des Politiques transversales Région-Communauté du Service Public de Wallonie fait partie intégrante de ce comité de pilotage. Elle y joue un rôle de coordination auprès des autres acteurs wallons et participe à différents groupes de travail.

Ce comité a un rôle d’étude et d’évaluation. Il remet des  recommandations et propositions aux autorités concernées. Il recueille des données concernant l’identification des besoins exprimés et détectés, le recensement de l’offre de formation, les profils des participants et l’évolution des politiques développées par les différents secteurs.

Le recueil de données par le comité de pilotage ambitionne plusieurs objectifs :

  • mieux coordonner les politiques d'alphabétisation
  • améliorer les dispositifs mis en place
  • améliorer la prise en charge des personnes en difficulté face à la lecture et à l'écriture.

Le résultat de ce travail collectif est publié dans « l’Etat des Lieux de l’Alphabétisation des Adultes » qui est accessible à l’adresse suivante : www.alpha-fle.be.

 

Un soutien financier aux opérateurs d’alphabétisation

Le financement wallon de la politique d'alphabétisation est multisectoriel. Il concerne l'insertion socio-professionnelle, l'action sociale et la cohésion sociale.

Diverses subventions sont gérées par le département de l'Emploi et de la Formation professionnelle, il s'agit principalement de subsides alloués dans le cadre de formations en CISP (centres d'insertion socioprofessionnelle) et de subsides APE (aides à la promotion de l'emploi).

Les APE financent un peu plus de 200 emplois (ETP) en Wallonie. Les fonctions exercées sont variées : animation, formation, accueil, secrétariat...

Outre ces subsides, une convention unique multisectorielle entre «Lire et Ecrire» et la Wallonie a été reconduite pour les années 2014/2016. Cette convention renforce la politique d'insertion socio-professionnelle. Elle subsidie des actions qui ne sont pas - ou peu- prises en charge ailleurs. Elle comporte 4 objectifs :

  • le développement de plateformes territoriales et de partenariats;
  • la détection et l'émergence de la demande;
  • le renforcement de l'offre de formation pour un public en réaffiliation sociale;
  • l'offre de formation pour les travailleurs et le développement de collaborations avec les fonds sectoriels.

Pour ce dernier axe, un financement est aussi prévu pour un autre organisme, la FUNOC.

D'autres subsides wallons interviennent dans le financement d'actions d'alphabétisation.