Partager

Portefeuille

Partager

Le portefeuille à points

Le portefeuille à points est le système qui nous permet d’offrir un équipement numérique éducatif cohérent aux petites implantations, tout en rendant possible des dossiers d’équipements plus conséquents pour les implantations plus grandes. Cette répartition permet également de respecter les contraintes budgétaires, l’indexation du prix du matériel, du carburant et des services. 

Les principes de fonctionnement du portefeuille sont les suivants :  

  1. Toutes les écoles (FI) disposent d’un budget minimal de 15.000 € (= 1.000 points) sur la durée des cinq ans du projet.  
  2. Les points sont attribués d’office à toutes les implantations, dès le début du projet. Cependant, ces points ne pourront être utilisés qu’à partir du moment où l’implantation remet un cadastre matériel et qu’un dossier d’équipement est validé par nos équipes. 
  3. Ce budget minimal de 1.000 points augmente à partir de chaque élève supplémentaire au-dessus de 50. En pratique, une école de 150 élèves aura plus de points qu’une école de 50, mais une école de moins de 50 élèves n’aura jamais moins que le budget minimal.  
  4. Le calcul des points supplémentaires se fait sur base du comptage de population de janvier de l’année scolaire précédente pour l’enseignement obligatoire, et sur base du capital-période pour la promotion sociale.

La première année, la moitié des points est libérée ; l’autre moitié est répartie sur les quatre années suivantes.
Le reste des points est libéré en fonction de l’évolution de la population, calculée sur le comptage de janvier de l’année précédente, selon ce rythme : 

  • année 2 (2023-24) : minimum 125 points sont ajoutés ; 
  • année 3 (2024-25) : minimum 125 points sont ajoutés ; 
  • année 4 (2025-26) : minimum 125 points sont ajoutés ; 
  • année 5 (2026-27) : minimum 125 points sont ajoutés ; 

Ce mécanisme permet de suivre l’évolution de la population au sein d’une implantation :  grâce à cette réévaluation, la moitié des points restants tiendront compte des 4 années suivantes du dispositif. 

Le dossier d’équipement minimal 

Afin de rationaliser l’accompagnement, la gestion administrative, les commandes et la logistique, nous demandons aux écoles de respecter un nombre minimum de points dans l’élaboration d’un dossier d’équipement. Ce nombre minimal est de 350. 

Toujours dans la même optique, nous n’autorisons qu’un seul dossier par année scolaire et par implantation, même si le nombre de points permet de déposer deux dossiers d’équipement sur la même année. 

La règle demandant de consommer un budget minimal sert à rationnaliser et à respecter le travail de nos équipes et de nos prestataires.